Guide : Comment obtenir un permis pour vivre au Portugal


GPW Invest – 27 avril 2019

Pour y travailler, investir ou simplement vivre, le Portugal est devenu une destination de choix. Outre la douceur de son climat, il offre des villes agréables, un réseau d’infrastructures moderne, une offre gastronomique riche, une grande diversité de paysages avec un accent particulier sur les plages et un coût de la vie très abordable par rapport aux autres pays européens.

En outre, le Portugal fait partie de l’Union européenne et du groupe de pays qui partagent la monnaie unique, l’euro, permettant ainsi l’accès non seulement au pays, mais également à une région et à un marché beaucoup plus vastes.

Mais alors, comment obtenir un permis de séjour dans le pays ? Il existe plusieurs alternatives et ce guide indique les étapes à suivre pour choisir le Portugal comme pays de destination.

Étape 1 : Obtenir un visa de longue durée

Normalement, tout commence par un visa. Dans le cas de personnes extérieures à l’Union européenne, le motif et la durée du séjour au Portugal sont deux facteurs essentiels pour déterminer le type d’autorisation requis pour obtenir un visa de longue durée, c’est-à-dire, un visa permettant de séjourner au Portugal pendant plus de 90 jours.
Dans ces cas, ceux qui souhaitent prolonger leur séjour de plus de trois mois doivent demander un des deux visas

  • Visas de séjour temporaire: ce sont des visas pour ceux qui veulent rester au Portugal moins d’un an. Ils constituent la solution appropriée pour ceux qui recherchent un traitement médical, accompagnent un membre de leur famille ou déménagent dans le cadre d’une activité professionnelle. Cela peut être également une option pour ceux qui viennent étudier temporairement au Portugal. Il existe neuf types de visas de séjour temporaire, chacun nécessitant une documentation spécifique.
  • Visas de séjour: ce sont des visas pour ceux qui veulent rester au Portugal pendant plus d’un an et qui visent à s’y établir.  Sont couverts, dans ces cas-là, ceux qui exercent une activité professionnelle, des études ou des recherches, mais aussi ceux qui souhaitent l’obtenir aux fins du regroupement familial ou des personnes vivant avec leur propre revenu, par exemple, celles qui ont déjà pris leur retraite. Des documents spécifiques sont également requis pour chaque cas.

Saviez-vous que : Les demandes de visa peuvent être déposées auprès des ambassades ou des consulats du Portugal dans leur pays respectif.

Qui n’a pas besoin d’un visa de longue durée ?

Les citoyens de pays membres de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de pays, ayant conclu un accord de libre circulation avec l’Union européenne, n’ont pas besoin de demander un visa de longue durée. Dans ces cas, il suffit d’avoir un visa Schengen et de s’inscrire auprès du service de l’immigration et des frontières.

Étape 2 : Permis de séjour

En ayant un visa de séjour, vous pouvez entrer au Portugal et ensuite demander un permis de séjour. La demande doit s’effectuer auprès du service de l’immigration et des frontières. Dans ce cas, vous devez présenter, entre autres documents, un passeport ou un autre document de voyage valide, un visa de résidence valide, une preuve du moyen de subsistance ou une preuve de votre hébergement. Comme dans le cas des visas de séjour, les permis de séjour peuvent prendre différentes formes selon les objectifs : raisons professionnelles, formation ou de recherche, voire regroupement familial.

Les permis de séjour peuvent être :

  • À long terme : dans ce cas, il est nécessaire de prouver la résidence légale et ininterrompue sur le territoire national au cours des cinq années précédant immédiatement la demande, ainsi qu’une série d’autres documents ;
  • Permanents : dans ce cas, outre le fait de détenir un permis de séjour temporaire d’au moins cinq ans, le règlement exige la preuve de la connaissance du portugais de base, en plus de ne pas avoir été condamné pour un délit punissable au Portugal impliquant la privation de liberté ou au paiement de pénalités.

Saviez-vous que : Le processus de demande de visa et de permis de séjour peut prendre quelques semaines, mais le Portugal a pris des mesures pour rationaliser ces processus, étant relativement rapide et efficace.

Étape 3 : Permis de séjour pour activités d’investissements

Il est possible d’obtenir un permis de séjour au Portugal sans avoir besoin d’un visa de séjour pour entrer dans le pays. Il s’agit du soi-disant permis de séjour temporaire pour activités d’investissement, ou ARI. Mieux connu sous le nom de Visa Gold, cette autorisation ne peut être accordée qu’aux citoyens étrangers provenant de pays extérieurs à l’Union européenne ou à l’Espace économique européen. Ce régime existe depuis octobre 2012 et oblige ces citoyens à remplir certaines conditions d’investissement sur le territoire national :

  • Transfert de capital d’une valeur égale ou supérieure à 1 million d’euros ;
  • Création d’au moins 10 postes de travail ;
  • Achats de biens immobiliers d’une valeur égale ou supérieure à 500 000 euros ;
  • Achat de biens immobiliers dont la construction remonte à 30 ans au moins ou situés dans une zone de réhabilitation urbaine et réalisation de travaux de réhabilitation d’un montant supérieur ou égal à 350 000 euros ;
  • Transfert de capital d’une valeur égale ou supérieure à 350 000 euros pour un investissement dans un ensemble d’actifs.

Saviez-vous que : Les citoyens, qui remplissent les conditions requises pour obtenir un permis de séjour pour des activités d’investissement, doivent travailler et résider au Portugal et y rester au moins sept jours la première année et quatorze jours les années suivantes.

Quels sont les bénéfices ?

  • Ne pas avoir besoin d’un visa de séjour ;
  • Pouvoir se déplacer dans l’espace Schengen sans avoir besoin d’un visa ;
  • Bénéficier d’un regroupement familial ;
  • Demander un permis de séjour permanent en vertu de la loi sur les étrangers ;
  • Demander la citoyenneté portugaise si les exigences de la loi sur la citoyenneté sont remplies.

Étape 4 : Citoyenneté et demande de passeport

Les étrangers résidant au Portugal peuvent obtenir un passeport portugais, mais pour cela, ils doivent acquérir la nationalité portugaise. La loi autorise un certain nombre de possibilités, y compris les étrangers qui résident sur le territoire national depuis au moins six ans, qui connaissent suffisamment la langue portugaise et qui n’ont pas été condamnés, avec un jugement final et sans appel, pour la pratique d’une infraction punissable au Portugal, avec une peine privative de liberté d’un maximum de trois ans, voire plus.

Saviez-vous que : Acquérir la citoyenneté portugaise ne signifie pas, dans certains cas, ne plus avoir la citoyenneté d’origine.
La loi portugaise admet la double citoyenneté et la pluralité de nationalités. Pour qu’un étranger puisse bénéficier de ce droit, il lui suffit de veiller à ce que les autorités de son pays le lui permettent. Par exemple, les citoyens américains ou canadiens ont le droit à la double citoyenneté.

Obtenez un permis de séjour pleinement valide au Portugal avec GPW. Contactez nous !


Blog GPW
2020 © FR

GPW Invest | Tous droits réservés | Ce site utilise des cookies

| Web design: Estreia
FR
2020 © FR
GPW Invest | Termes juridiques
Prendre Contact
Prendre Contact
plusSuisse
Téléphone +41 61 225 4211
info@gpwconsulting.com
plusPortugal
pt@gpwconsulting.com